Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Cours de Musique arrow l'éléphant symbole
l'éléphant symbole
L'éléphant en tant que métaphores ou symboles divers et variés :
1 - Soit il est l'animal préhistorique, symbole de la vie primitive et d'un passé   révolu. Dans ce cas, en tant qu'espèce asservie à l'humanité dominante, son statut est différent selon la culture des africains, celle des colonisateurs ou celle des révolutionnaires :

- Pour la tradition africaine, il est présenté comme une source de nourriture dans un contexte d'alimentation pauvre . Il est aussi un symbole de virilité que l'homme se doit de conquérir par rapport à l'imaginaire traditionnel. Il est enfin source de richesse depuis la tradition commerciale historique de l'ivoire précieux. (185)

- Pour les marxistes noirs l'éléphant est un moyen de propagande anticoloniale. (258)
En tant que ressource d'ivoire, il représente le symbole de l'exploitation colonialiste. L'éléphant est également un animal à forte connotation préhistorique, symbole du retard de développement des économies africaines. Les jeunes marxistes jalousant les puissances industrielles occidentales ne veulent pas de l'image "Zoo" que le colonialisme colle à l'Afrique, dès lors ils rejettent l'éléphant et son anachronisme (259).
Il est aussi le symbole "Komoun"  du parti  des marxistes-indépendantistes (281) qui comptent récupérer ainsi le combat de Morel.

- Pour les colons, l'éléphant est source d'enrichissement par le commerce de l'ivoire. L'animal participe également au folklore et au decorum colonialiste en tant que gibier prestigieux de safari.

2 - Soit il est le symbole de la vie sauvage, elle-même symbole de liberté. Il représente une espèce, pacifique, qui, par sa taille et sa force, se positionne au sommet de la pyramide des espèces naturelles.
D'un point de vue biologiste, le symbole même de la puissance naturelle est mis en danger par la domination écrasante de l'homme. L'éléphant, dans sa menace de disparition, constitue donc un signal d'alarme plus qu'inquiétant quant à la conservation des espèces et la préservation de la nature en général - biodiversité et écosystèmes.

3 - En dehors d'une vision antropocentrique, l'éléphant reste un symbole de puissance, de force, de longévité, de tenacité et de mémoire avec un fort pouvoir évocateur sur l'imaginaire des petits et des grands.

Au cours du récit, l'éléphant est souvent présenté comme une métaphore quasi universelle, à laquelle peut-être associée Dieu, Gary, les personnages du roman, les juifs, les africains, et encore bien d'autres possibles... Voici les "éléphants" relevés

Ch 8
(51)    ÉLÉPHANT = Viande, protéines pour les indigènes
    ÉLÉPHANT = Cible, sport pour les colons
    ÉLÉPHANTS = Dieu (54).
(55)     ÉLÉPHANTS = Liberté - Espoir - Imaginaire inaliénable (Pour Fluche)
Ch 9
(60)     ÉLÉPHANTS = Poésie, art
    ÉLÉPHANTS = Contrepouvoir des hommes, élément de concurrence pour la montée en puissance et l'accès d'une espèce à la suprématie sur les autres. Rempart symbolique au totalitarisme de l'espèce humaine

ch 12
(78)    ÉLÉPHANTS = Hommes, victimes, résistants.

Ch 13
    ÉLÉPHANTS = Symbole primitif (Régression)
    ÉLÉPHANT = Morel

Ch 14
    ÉLÉPHANTS = morale caduque, histoire révolue, passéisme.

Ch 15 
(110)     ÉLÉPHANTS = Idéalistes, cause dépassée, voués à la faillite, leur disparition est inévitable.

Ch16
(117)    ÉLÉPHANT = Minna en tant que symbole de vulnérabilité.
(120)    ÉLÉPHANT = St Denis, en tant que symbole anachronique, en marge du progrès.

Ch 20
(149)    ÉLÉPHANTS = drapeau, symbole du combat, banière de ralliement
    ÉLÉPHANT = "puissante image de la liberté naturelle"

Ch 21
    ÉLÉPHANT = "bête d'amour" : seule réponse, en volume, à la carence affective de l'homme             dûe à sa solitude intrinsèque (152).

Ch 22
(18)    ÉLÉPHANT = palliatif proportionnel à la carence affective des êtres, selon leur désarroi personnel.
(155)    ÉLÉPHANT = Morel : tout comme l'éléphant portait l'imagination des prisonniers, Morel porte l'espoir des désabusés .

Ch 23
(161)    ÉLÉPHANTS =  Cause liée à la dignité et à l'honneur, défendue par un visionnaire.
Ch 26
    ÉLÉPHANTS = symbole de la nature à protéger.

Ch 27
    ÉLÉPHANTS = Dieu ?

Ch28
    ÉLÉPHANT = symbole de l'identité africaine

Ch 32
(291)    ÉLÉPHANTS = boucs émissaires ?

Ch 38
L'ÉLÉPHANT =  symbole de liberté qui devient vite symbole d'insoumission, perturbateur, provocateur, de dissidence.

Ch40
(439)    ÉLÉPHANTS =  chateaux en Espagne (utopies), 
    ÉLÉPHANTS = causes dignes justes et nobles, à défendre (anti ségrégation - droits de l'homme).

En conclusion, tout peut-être Éléphant, soit par rapprochement avec la condition physique de l'animal, soit par rapprochement avec sa condition historique et écologique. L'énormité, le besoin d'espace, la force, la vulnérabilité, l'inertie, la délicatesse, l'anachronisme, la longévité,  la solitude, l'instinct de compassion, la mémoire, le rêve, la liberté... sont autant de caractéristiques éléphantesques dans lesquelles le monde des hommes peut se reconnaître ou se chercher .  
En établissant l'éléphant comme symbole quasi universel, l'animal n'occupe plus simplement le cœur de la narration, il agit comme un prisme qui rappelle à l'homme l'importance de la nature et sa propre condition inéluctable d'espèce animale.